Vous êtes ici : Accueil > Nos produits > Enfance > Protection de poteau > Protection de poteau en U > Hauteur 200 cm
 
 

Protection en "U" à sangler Dev 190 cm maxi. Hauteur 200 cm - Epaisseur : 4 cm (REF Prot-U10)

Avis des internautes : Soyez le premier à donner votre avis


Dimensions : L90 x 4 x 200

Référence :

ProtAng-U3

Description:

Mousse PE

Protection en "U" à sangler

Épaisseur : 4 cm, Hauteur 200 cm

L = Développé maximum
Disponibilité : Nous consulter.

Quantité
Ajouter
Retirer
267,20 € HT
320.64 € TTC




Bâche de Lutte

MG Sport, Partenaire Officiel des Comités de Lutte :
Alsace, Auvergne, Bretagne, Champagne Ardennes, Franche Comté, Ile de France, Limousin, Poitou Charente, Gironde, Lorraine, Pays de Loire, Picardie, Rhône-Alpes
Fournisseur Officiel Fédération Française et Espagnole de Lutte (FFL et FELUCHA)

Tapis protection Escalade

L'escalade, parfois appelée varappe ou grimpe, est un sport consistant à se déplacer le long d'une paroi pour atteindre le haut d'un relief ou d'une structure artificielle, par un cheminement appelé voie et avec ou sans aide de matériel. Le terrain de jeu du grimpeur va des blocs de faible hauteur aux parois de plusieurs centaines de mètres en passant par les murs d'escalade. Physiquement, l'escalade est un sport complet sollicitant aussi bien les mains et les bras que les jambes et le tronc ainsi que des aptitudes mentales importantes.

Cette discipline se crée progressivement à la fin du xixe siècle dans les courses des premiers alpinistes vers les grands sommets, avant de se démocratiser au siècle suivant, devenant populaire dès la fin des années 1970. Les premières compétitions officielles sont organisées en 1988 par l'Union internationale des associations d'alpinisme (UIAA). Chaque année est organisée une Coupe du monde de difficulté, de bloc et de vitesse, et tous les deux ans des championnats du monde, l'ensemble étant supervisé par la Fédération internationale d'escalade (IFSC).

L'escalade comporte des risques variables selon les différentes spécialités qui ont, chacune, mis au point un équipement apportant de la sécurité, sauf l'escalade en solo intégral où le grimpeur évolue sans système d'assurage, comme cela a été montré par Patrick Edlinger dans les films de Jean-Paul Janssen La Vie au bout des doigts et Opéra vertical ou encore par les ascensions de bâtiments réalisées par Alain Robert.